Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:: Prévention ::

:: Recherches ::

14 juillet 2004 3 14 /07 /juillet /2004 00:00
Le Ministère de l’Intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales informe le grand public sur la cybercriminalité.
 
Les moyens de communication mis en oeuvre sont notamment :
 
:: La page web "cybercriminalité" du site internet du Ministère de l’intérieur ::

La cyberciminalité y est succintement définie comme l’ensemble des infractions pénales qui se commettent sur le réseau Internet.
Ensuite, le Ministère de l’Intérieur présente en quelques lignes les deux outils nécessaires à la protection d’un ordinateur : un antivirus et un firewall.
La protection des enfants face aux sites pornographiques et violents est également abordée : acquisition de logiciels et vigilance parentale.
 
Enfin, un "chapitre" est consacré aux achats en ligne et à l’attention que les internautes doivent porter au sérieux du site commercial.

:: Une plaquette d’information ::

Afin de sensibiliser chacun à la cybercriminalité, le Ministère de l’Intérieur a édité une plaquette d’information dont la page web présentée plus haut en est le résumé.
 
En revanche, le lecteur notera que les sanctions judiciaires encourues par les cybercriminels sont abordées : "Fraude à la carte bleue, vente par petites annonces ou aux enchères d’objets volés ou encaissement d’un paiement sans livraison de la marchandise, diffusion d’images pédophiles, de méthodes pour se suicider, de recettes d’explosifs ou d’injures raciales, diffusion auprès de vos enfants de photographies pornographiques ou violentes, tout comme la gravure pour soi ou pour autrui de musiques, de films, de jeux ou de logiciels, pirates, sont passibles de peines d’emprisonnement (5 ans maximum) et d’amende ( 375 000 euros maximum)".
 
 
:: Pour plus d'informations ::
 
>> A lire

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyberpolice - dans Cyberpolice
commenter cet article

commentaires

:: Actualités ::