Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:: Prévention ::

:: Recherches ::

14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 18:43

Voici une idée particulièrement intéressante mise en place au Québec sous le slogan « Vous NET pas seul pour lutter contre la cybercriminalité ».

Pour combattre la délinquance sur Internet, les services de police de la Sûreté du Québec, de la Ville de Québec, de la Ville de Lévis, de la Ville de Saint-Georges et de Thetford Mines ont monté et diffusent actuellement un programme de prévention régional. La répression est nécessaire contre la criminalité lato sensu, mais un travail de prévention en parallèle est fondamental. La cybercriminalité ne peut pas et ne doit pas être écartée du champ préventif.

« Vous NET pas seul » s'adresse aux parents et aux adolescents. Une éducation à l’usage des outils cybernétiques est nécessaire. Les risques sont multiples notamment pour les jeunes (échanges de photos, webcam, etc). Cyberpolice se fait régulièrement l’écho de rapports relatifs aux nombreux visages et modes de fonctionnement des cyberdélinquants. Beaucoup de parents ne prennent malheureusement pas la mesure des dangers encourus… d'autant que seulement 24 % des adolescents hésitent à communiquer des renseignements personnels, selon un sondage réalisé par l'organisme canadien Réseau Education-Médias.

Selon François Bisson, policier au service "Relations communautaires et affaires publiques" à la Police de Lévis, « les ados sont naïfs et innocents, ils ignorent trop souvent les répercussions de leurs gestes. Nous voulons leur parler des conséquences légales à faire de l’intimidation sur le Net. Nous voulons également leur donner de l’information sur les prédateurs qui se cachent derrière de simples pseudonymes. Ils doivent savoir qu’ils peuvent porter plainte si quelqu’un leur cause du tort sur le Web, si un prédateur tente de leur soutirer de l’information ».

Une première réunion s’est déjà tenue le 8 février dernier. La pluridisciplinarité est de rigueur à cette occasion : intervenants scolaires, sexologues, informaticiens et policiers viennent à la rencontre des parents et répondent à leurs interrogations.

Une initiative pertinente et bienvenue qu’il serait souhaitable d’organiser en France.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyberpolice - dans Cyberpolice
commenter cet article

commentaires

:: Actualités ::