Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:: Prévention ::

:: Recherches ::

2 décembre 2004 4 02 /12 /décembre /2004 00:00
Le journal financier américain, Wall Street Journal, publiait dans son édition du 30 novembre dernier un article intitulé Growing Number Of Hackers Attack Web Sites for Cash qui met à mal l'image "sympathique" du hacker pénétrant les réseaux informatiques dans un simple but de défi personnel.

Si vous parcourez les différentes rubriques du site Cyberpolice, vous vous apercevrez que peu d'histoires concernent des cyber-"Robin des bois".

Le WSJ relate un nouvel exemple d'acte délictueux : le piratage du site weakness.com, serveur d'enregistrement vidéo. L'enquête policière a permis de remonter au commanditaire de cette attaque électronique et de le faire inculper en août dernier par un grand jury fédéral à Los Angeles pour conspiration criminelle et lancement d’attaques informatiques. Afin de se venger d'un échec professionnel contre la société Weakness, l'individu en question aurait payé un "cybermercenaire" pour développer un virus.

Le Wall Street Journal souligne que le ministère de la Justice américain emploie 38 magistrats dans sa section du crime informatique, soit trois de plus qu’il y a dix ans. Et d'ajouter que le FBI a classé la cybercriminalité comme la troisième priorité après le terrorisme et l’espionnage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyberpolice - dans Cybercriminalité
commenter cet article

commentaires

:: Actualités ::