Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:: Prévention ::

:: Recherches ::

27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 00:00

La lutte contre la pornographie infantile sur Internet continue. L'Espagne et l'Italie sont les deux pays européens à nouveau mis en avant par Cyberpolice.

 

:: Un vaste réseau italien démantelé ::

Le 24 mai, la police italienne a démantelé un réseau d'échange d'images pornographiques d'enfants sur Internet. Parmi les 186 membres présumés, il y aurait trois prêtres, un assistant social, un maire et un policier.

L´enquête a débuté, il y a environ un an, à la suite d´une dénonciation formulée par une association de protection des enfants. Accessible grâce à un simple mot de passe (password), un site diffusait des photos de fillettes âgées de 4 à 8 ans.

La police a perquisitionné les logements et bureaux des 186 suspects (pour 27 individus, les perquisitions s'étaient déjà déroulées quelques mois avant). Les enquêteurs ont récupéré des vidéos dans les ordinateurs de trois prêtres et une grande quantité de matériel.

Rappelons que l'Italie était concernée par l'opération "Callidus" menée le 2 mai dernier. En mars déjà, le pays faisait partie des Etats visés par les 500 interpellations menées dans 12 pays (dont 5 européens et 7 d'Amérique latine). L'enquête était dirigée depuis l'Espagne où 19 personnes avaient été interpellées.

 

:: Toujours et encore l'Espagne... ::

L'Espagne est à nouveau touchée par une affaire de pédo-pornographie sur le web, le 26 mai.

Si le réseau, qui vient de tomber, est certes moins important que dans le cas italien, les interpellations régulières conduisent toutefois à rendre l'horreur pédophile toujours plus inquiétante.

La police, en effet, a procédé à l'interpellation de cinq hommes pour enlèvement, viols et mauvais traitements à enfants.

Le profil des interpellés : deux sont des spécialistes en informatique tandis qu'un autre travaillait comme baby-sitter pour mieux s'approcher des enfants.

Ils sont soupçonnés de viols sur des enfants (des garçons) dont les plus jeunes avaient 11 mois, d'avoir filmé ces violences et d'en avoir diffusé les images sur Internet.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyberpolice - dans Traques - Pirates
commenter cet article

commentaires

Pierre 25/04/2007 23:51

Cela fait peur notamment que je pars avec mes enfants en vacances en Espagne cet été.

:: Actualités ::