Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

:: Prévention ::

:: Recherches ::

28 mai 2005 6 28 /05 /mai /2005 00:00

Jeudi 27 mai, prenait fin une simulation intitulée « Horizon Silencieux ». Pendant trois jours, la Central Intelligence Agency a testé les capacités de détection et de protection contre des attaques informatiques dont l'échelle était comparable à celle des attentats du 11 septembre 2001. Pour cela, elle s'est transformée en cyberterroriste.

L'ensemble de l'exercice était mené par le Centre des opérations de l'information de la CIA, chargé d'évaluer les menaces pesant sur les systèmes informatiques américains, en provenance de mouvements ou gouvernements étrangers, organisations criminelles et hackers.

Les grandes lignes de la simulation : 2010. Des organisations anti-américaines, parmi lesquelles se trouvent des pirates anti-mondialistes, mènent des actions cybernétiques contre les intérêts étatsuniens.

Même si l'administration Bush ne place pas la lutte contre le cyberterrorisme au premier rang de ses priorités, le directeur du Federal Bureau of Investigation, Robert Mueller, a affirmé que les terroristes recrutaient de plus en plus de spécialistes en informatique. Si un « Pearl Habor numérique » n'est pas prévu dans l'immédiat, en revanche les services américains prévoient surtout la combinaison piratages informatiques et attentats à la bombe.

« Horizon Silencieux » fait suite à d'autres exercices conduits notamment par le DHS (Department of Homeland Security), équivalent du ministère de l'Intérieur.

Il n'y a rien de surprenant à ce qu'une « agence » de ce type cherche à parer à toute éventualité. Au-delà de la simple démarche communicationnelle, de nombreuses simulations in vivo sont régulièrement menées par des militaires et/ou des équipes de secours pour trouver leurs points faibles, accroître leur réactivité et renforcer la coopération inter-services lors d'une catastrophe...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyberpolice - dans Cyberterrorisme
commenter cet article

commentaires

:: Actualités ::